5 conseils pour accueillir sont chiot !

Mis à jour : 11 déc. 2019


Accueillir un nouveau chiot au sein du foyer est un moment empli de joie et d’excitation. On se projette sur les futures activités que l’on va faire avec lui, les moments de jeu et les tonnes de papouilles que l’on va pouvoir lui donner.

Mais on se pose aussi des tas de questions, surtout lorsque c’est son premier chien.

« Comment faire au mieux ? »

Afin de vous aider et en partenariat avec l’assurance animale Agria, je vais vous livrer quelques conseils indispensables pour accueillir dans les meilleures conditions le nouveau membre un peu poilu (et franchement parfois aussi un peu baveux) de votre famille !

1/ Je m’équipe intelligemment !

Il va sans dire qu’il va falloir passer par la case Shopping ! Voici donc la liste des achats les plus importants à prévoir :

1. Les gamelles d’eau et de nourriture qui devraient être en inox avec un fond lesté ou en céramique et non en plastique. Cela évitera que loulou ne l’utilise comme un jouet bien sympa à renverser ou à mâchouiller.

(Petit Tips pour les grandes oreilles : trouver un model plus étroit afin de les garder au sec !)

2. Si vous souhaitez changer de gammes de croquettes, réalisez une transition douce sur au moins 2 semaines. Le système digestif peut être fragile et cela évitera tout désagrément.

3. Une laisse d’au moins 2 mètres pour les balades quotidiennes ainsi qu’une longe d’au moins 5 mètres pour les sorties au parc ou en forêt.

4. Un panier en plastique facilement lavable avec des couvertures iront très bien pour démarrer ! Ne budgétisez donc pas sur le dernier modèle hyper confort en pilou pilou, votre chiot n’en ferait qu’une bouchée.

5. Un collier plat ou un harnais en H / Y. La croissance est folle à cette âge-là, optez donc pour un modèle qui pourra l’accompagner le plus longtemps possible.

6. Une sacoche à friandise, tellement plus pratique que de sortir avec un Tupperware rempli de croquettes !

7. Tout pleins de jouets. Loulou découvre son monde avec sa truffe et surtout sa gueule. Le besoin masticatoire doit être rempli avec des jouets adaptés, pas trop durs et de qualités.

2/ Je prépare ma maison

Les accidents domestiques peuvent être évités si l’on prend soin de sécuriser sa maison en rangeant tous les produits d’entretien, les câbles électriques, les bibelots ou encore en rendant inaccessible les plantes possiblement toxiques. Une petite barrière peut aider à sécuriser des espaces jugés trop dangereux, comme des escaliers par exemple.

Ranger, c’est aussi protéger des attaques de machouillage, les objets auxquels on tient !

3/ C’est le grand jour !

Le moment est venu de faire découvrir son nouveau foyer. Vous vous êtes bien préparé, vous avez tout acheté et vous êtes prêt à démarrer cette nouvelle aventure. Toute la petite famille est enjouée par son arrivé ! Les enfants vont être ravis !

Mais qu’en est-il de votre chiot ?

Qu’il vienne d’un élevage ou encore d’un refuge, l’expérience est vécue complètement différemment par votre nouveau compagnon. Le changement est brutal et stressant pour un petit de cet âge. Il faudra donc l’accueillir dans un moment de calme.

Le jour de votre crémaillère par exemple n’est peut-être pas la meilleure idée de l’année… Laissez-le explorer à son rythme sa nouvelle maison.

Les enfants auront tendance à vouloir le manipuler et le stimuler en permanence… évidemment votre chiot est une peluche sur pattes ! Faites donc très attention à accompagner vos bambins afin qu’ils puissent lui laisser un peu d’espace et de calme.

Après toutes ces émotions, Loulou va avoir besoin d’une chose… dormir !

4/ Les premières nuits

Il vient de quitter sa mère ainsi que sa fratrie. Il n’a probablement jamais dormi seul de toute sa courte vie. Attendre de lui qu’il puisse parfaitement gérer cette situation dans le plus grand des calme, sans lui proposer d'aménagements, c'est être sûr de générer un grand stress et de l‘entendre pleurer toute la nuit.

Pour éviter cela, on fera dormir le petiot, dans un premier temps, dans votre chambre avec son panier et une gamelle d’eau. Petit à petit on placera le panier vers la porte, puis en dehors de votre chambre avec la porte ouverte, puis porte fermée etc.

5/ Je m’entoure de professionnels de confiance

Que ce soit pour ses rappels de vaccins, ses petits bobos ou accidents plus graves, il vous faudra trouver un vétérinaire bienveillant et compétent. Grosse clinique ou petite structure, l’important est de vous sentir en confiance. Demandez à vos proches leur vétérinaire référent, recherchez sur internet les mieux notés. Bref, faites-vous un avis !

Et l’Assurance santé dans tout ça ?

Souscrire à une assurance santé, c’est le protéger afin d’être sûr de pouvoir lui offrir le meilleur des soins en cas de besoin car sans surprise, les frais de santé peuvent vite devenir astronomiques.

Une assurance comme Agria par exemple, propose des offres personnalisées afin de s’adapter au besoin et au budget de chacun.

Par ailleurs des remises spécifiques et très intéressantes financièrement sont attribuées aux chiots de moins de 4 mois !

Lorsque vous souscrivez à une assurance, faites attention aux : délai de carence, possibilité de modulation de l’offre ainsi qu’aux soins réellement pris en charge.

Pour en savoir plus Agria: www.agria.fr

Conclusion

Vous êtes fin prêt pour accueillir votre chiot. De nombreux apprentissages devront encore être fait et je ne peux que vous recommander de vous faire accompagner par un éducateur canin en méthode bienveillante. Patience et motivation seront les maîtres mots d’une éducation réussie !


Good Doggy 

Manon Persegol éducateur canin à domicile sur Lyon.

Education et rééducation canine de toutes races. 

Retrouvez l'harmonie avec votre chien par une éducation saine et sure !

 

Contact:

06.61.06.01.30

www.gooddoggyeduc.com

SIRET: 825249600 00024

RC Pro: 10088585604

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle